retour au sommaire

Référentiel des compétences collaboratives à l'usage des animateurs de réseaux: A partir de l'expérience « Coop-Tic »

Compétences collaboratives et les compétences clés de l'Union européenne.

L’union Européenne a adopté, en décembre 2006, un cadre de références des compétences clés pour l'éducation et la formation tout au long de la vie. Il comporte 8 compétences nécessaires à l'épanouissement personnel, la citoyenneté active, la cohésion sociale et l'employabilité dans une société fondée sur la connaissance (Journal officiel de l'Union européenne, 2006). Le cadre de référence décrit huit compétences clés :
  • Communication dans la langue maternelle ;
  • Communication en langues étrangères ;
  • Compétence mathématique et compétences de base en sciences et technologies ;
  • Compétence numérique ;
  • Apprendre à apprendre ;
  • Compétences sociales et civiques ;
  • Esprit d'initiative et d'entreprise ;
  • Sensibilité et expression culturelles.

Chacune de ces compétences est considérée indispensable aux développement des individus dans la sociétés de connaissances et elles sont interdépendantes les unes par rapport aux autres. Du fait de cette corrélation, le cadre de référence identifie quelques thématiques transversales à ces huit compétences : réflexion critique, créativité, initiative, résolution de problèmes, évaluation des risques, prise de décision et gestion constructive des sentiments.

L'expérience des acteurs impliqués dans le projet Coop-tic permet de soulever l’importance d'un types de compétences particulières qui permettent aux individus à agir en prenant l'appui sur les pratiques collaboratives dans les contextes professionnels contemporaines, où les outils technologique de communication sont très présents dans le coffre fort. Cet influence importante des TIC sur les modes de vie, de travail et relation entre les personnes, implique leur maîtrise pour assurer un développement personnel et professionnel permanent.
Cet aspect est souligné dans la dernière études PIAAC sur l’évaluation des compétences des adultes dans les pays OCDE où il ressort clairement que les travailleurs du XXIe siècle doivent posséder un bagage de compétences en traitement de l’information et différentes compétences « génériques », telles que la communication interpersonnelle, l’auto organisation et la capacité d’apprentissage en plus de maîtriser les compétences propres à leur emploi . Posséder ces compétences serait un gage de faire face aux incertitudes d’un marché du travail en mutation

compétences europe


Les compétences collaboratives telles que proposent les partenaires du projet Coop-tic se situent au croisement de deux types de compétences-clés selon la classification du cadre de référence de l’UE : celles des compétences numériques et compétences sociales

Le présent document décrit ces compétences et précise ses composantes en terme de connaissances, d’'attitudes, et d'’aptitudes. Il indique indique également le contexte dans lequel elles peuvent s’'exercer.

Sources et méthode de travail

Définition
l n'existe pas de définitions claires de ce que sont les compétences collaboratives. Nous utilisons une définition très générale : la compétence collaborative est un savoir-agir dans une contexte des projets collaboratifs qui s’appuie sur les ressources internes (un ensemble complexe des dispositions, connaissances, habilités....) et les ressources externes.
Sources
La classification proposée s’appuie sur les réflexions des concepteurs et formateurs de la formation « Animer un projet collaboratif“ Animacoop”. Ces mêmes formateurs ont participé au projet du transfère dans le projet “Coop-tic”. La liste initiale a été complétés par les stagiaires de 3 sessions “Animacoop” et 1 session Cooptic ; Au total il ont été fait 5 listes des compétences.
(notons que les différences sont d'’ordre de précision et non de remise en cause de la liste initiale)
Méthode
Méthode utilisée correspond au principe de “l’action - recherche- action”. A partir des contenus construits pour la formation expérimentale “Animacoop” et dont la validité a été confirmée après les quatre sessions organisées pour une 50 aine stagiaires. Les concepteurs du dispositif ont formalisé la liste de douze compétences collaboratives liées à la connaissance des concepts de base sur ce même sujet :

Tableau des compétences initialement présentées en formation Coop-tic

Compétences par JM Cornu


Ces compétences ont été mises en réflexion après des animateurs des projets collaboratifs durant une année. Dans l’exercice spécialement dédié, les stagiaires “Animacoop” pouvait ré- questionner, préciser, modifier la liste proposée pour la sécurité. Le même exercice d’évaluation et de co-production a été soumis aux stagiaires Coop-tic qui l’ont complété par des compétences nécessaires au formateur qui se lance dans la formation aux compétences des animateur des projets collaboratifs.

Des ces différents ajouts, le tableau initiale a été remis de nouveau en réflexion auprès des concepteurs du dispositif de formation. Le résultat, est présenté dans le chapitre suivant.

Compétences collaboratives – une ébauche du référentiel.

Le tableau qui suit décline les compétences en précisant les connaissances associés, les capacités et savoir-faire (aptitudes) , les attitudes (savoirs-être). Cette présentation habituellement utilisée en formation, est complétée par des conditions de mise en ½uvre qui permettraient de vérifier leur acquisition durant la formation.

Tableau des compétences
image tableauDesCompetences.jpg (0.2MB)
Tableau des compétences


Situations de mise en ½uvre de ces compétences, durant la formation
image TableauDesSituations.jpg (0.1MB)
Tableau des situations


Suites et prolongements

L'actuelle proposition repose principalement sur l'expérience du projet “Coop-tic” et “Animacoop”.
Cependant, il est évident que pour que cette typologie soit valide, elle doit être plus approfondie, mis en comparaisons avec ce qui se fait dans d'autres pays européens et plus largement les pays OCDE. Pour cette raison un travail de recherche a été entamé par une des formatrices de Coop-tic. Ainsi le sujet de thèse porte sur les "compétences collaboratives et professionnalisation des acteurs
dans les organisations innovantes".
La recherche s’attachera :
(1) à identifier les connaissances, habilités, aptitudes et attitudes contribuant à l’élaboration de « compétences collaboratives », qu’il s’agira de définir ;
(2) les conditions de leur transférabilité dans le domaine professionnel et
(3) les principes organisationnels qui pourraient faciliter leur développement. L’objectif de cette recherche vise ainsi à questionner en quoi les compétences collaboratives pourraient constituer un préalable aux compétences professionnelles requises par un contexte de travail changeant.